Quels sont les différents métiers de l’horlogerie ?

Vous affectionnez la mécanique. Pourquoi ne pas être un futur horloger ? Ça sera génial de suivre votre passion jusqu’au bout. Si vous vouliez devenir un des horlogers professionnels, cet article vous aidera à faire savoir les qualités nécessaires, les missions pour être un horloger, et votre avenir après l’horloger.

Quelles sont les qualités et compétences nécessaires pour devenir un horloger ?

L’une des principales qualités requises pour décrocher un poste d’horloger est la précision. Un horloger doit avoir une réelle capacité pratique à créer une montre avec un micromécanique. Sa patience l’emportera sur les réparations les plus compliquées. Pour entraîner cette carrière dans l’horlogerie, des compétences connexes sont également requises. Les horlogers sont souvent sollicités pour accueillir les clients et discuter avec eux de leurs exigences pour les montres qu’ils commandent. Cette capacité est particulièrement importante pour les horlogers indépendants. Une bonne condition corporelle est pareillement importante pour pencher plusieurs heures par jour et soutenir la position assise. Les compétences techniques s’acquièrent lors d’une formation dans l’une des écoles qui délivrent un diplôme d’horlogerie.

Quelles sont les missions en tant qu’horloger ?

La tâche principale d’un horloger est de réparer, d’entretenir ou d’ajuster une montre autant que possible. Ce technicien de l’horlogerie travaille également dans les réveils, les horloges, les garde-temps, etc. Il installe et assemble des pièces en atelier. Il fonctionnera sur des montres et des objets de collection très modernes. En fin de compte, c’était à lui de trouver les défauts sur les micromécaniques, d’affiner le mécanisme de chronométrage et d’ordonner les pièces de rechange. L’horloger peut recevoir le client et procéder à un devis ou à une facture. Il procède à des tests de fonctionnement avant de remettre les éléments confiés au client. Par conséquent, cette spécialisation technique dans les arts et la culture nécessite un certain niveau de compétences organisationnelles.

Que faire après horloger ?

Le métier d’horlogère, comme toutes les autres industries de l’horlogerie ou de la joaillerie, conduit souvent les professionnels à être leur propre chef en générant leur entreprise. Ainsi, après quelques années d’expérience, l’horloger pourra ouvrir son atelier de réparation et de réglage de montres. L’obtention d’un nouveau diplôme permet également une transformation professionnelle. Dans la même entreprise, ce professionnel de la micromécanique aura la chance de décrocher un poste de chef d’atelier. La spécialisation est faisable. De la sorte, l’industrie horlogère offre la possibilité d’intervenir exclusivement sur d’ anciens modèles ou des objets de collection. Les horlogers peuvent également ajouter des montres de créateurs.

Comment fonctionne le mécanisme des montres Philippe Patek ?
Breitling : chic et masculinité à l’état pur